Bonnes résolutions: bien les choisir pour les tenir

A chaque début d’année, le même rituel revient, celui des bonnes résolutions. Quelques semaines plus tard, un autre rituel apparait, celui de l’abandon de ces mêmes bonnes résolutions.
Ca ne va pas en surprendre beaucoup mais la première chose à faire pour les tenir dans le temps, c’est de bien les choisir. La meilleure des bonnes résolutions est celle qui est facile à mettre en oeuvre, demande un effort minimal et qui améliore considérablement l’aspect que vous voulez développer.

Comme vous allez le voir, c’est une méthode très générique qui peut s’appliquer à beaucoup d’autres domaines.

Définir ses problèmes

Pour qu’une résolution tienne dans le temps, il faut qu’elle vous permette de résoudre un problème que vous rencontrez ou de vous améliorer sur un ou plusieurs aspects.
La première étape consiste à lister les problèmes que vous rencontrez dans votre quotidien. Cela peut être des problématiques relatives à votre vie privée ou professionnelle.
Le mot d’ordre est d’améliorer votre quotidien, que ce soit en qualité de vie, en compétences/connaissances ou dans tout domaine que vous souhaitez.

Le but est de réunir tout les problèmes que vous rencontrez, de lister ce qui vous empêche d’avancer, d’avoir la vie que vous souhaitez. Il n’y a pas de durée définie pour cette étape, consacrez y le temps qu’il vous parait nécessaire pour faire le tour de ce qui vous gène. Gardez la liste au format papier ou électronique afin de pouvoir facilement y ajouter des éléments.
Rappelez-vous, ce n’est pas forcément devant la liste que l’on a les meilleures idées. Parfois c’est sous la douche, d’autres fois au volant, dans les bouchons. A vous d’identifier les moments où votre esprit est le plus propice à cet inventaire.

Une fois que vous avez défini la liste, prenez une nouvelle feuille de papier et tracez y 2 axes de la façon suivante:

  • En abscisse, l’importance du problème
  • En ordonnée, sa fréquence

matrice de priorisation importance et fréquence

Placez tous vos problèmes sur cette feuille en fonction de leur importance/fréquence.

Sélectionnez ensuite les 3 ou 4 problèmes les plus importants ET fréquents.

Définir leurs solutions et les transformer en résolutions

Il est temps de réfléchir maintenant aux solutions de chaque problème. Vous pouvez également ici prendre plusieurs jours pour y réfléchir en gardant toujours disponible votre liste dans la poche. Vous pouvez également demander de l’aide à votre entourage, parfois certaines solutions sont devant notre nez et nous ne les voyons pas.

De même que précédemment, prenez une nouvelle feuille et tracez une nouvelle fois 2 axes:

  • En abscisse, la facilité de mise en place de la solution.
  • En ordonnée, son efficacité.

matrice de priorisation : facilité et cout

Positionnez alors les solutions sur le graphique.

Ne gardez que les deux meilleures solutions. Vous tenez vos bonnes résolutions! Inutile d’en garder plus, une fois celles-ci seront en place de manière définitive, vous pourrez toujours revenir à la liste pour prendre les deux suivantes.

Définir le plan d’application de ces résolutions

D’une manière générale, il ne s’agit pas d’être ambitieux mais réaliste. Vous n’allez pas courir un sprint mais un marathon, il faut tenir dans la durée.

Commencez par définir le temps que vous souhaitez accorder à la mise en place de ces solutions. Evitez d’y consacrer plus d’une heure par semaine.

Une fois la durée choisie, reste à trouver le moment. L’idéal est d’avoir un moment sous exploité (transport en commun, …) et de le mettre à profit. Ce n’est malheureusement pas toujours possible mais si vous avez de tels créneaux, privilégiez-les, l’adoption de vos résolutions n’en sera que plus facile.
Dans la mesure du possible, favorisez les périodes où le risque d’interférences avec d’autres activités est minime.

Si vous avez un agenda, prenez un peu de temps pour les noter pour tout l’année.

Il est ensuite nécessaire de définir des objectifs. Comme des objectifs professionnels, ceux-ci doivent être atteignables et mesurables. Ne mettez pas la barre trop haut, sinon vous allez vous décourager. Le côté mesurable permettra de suivre votre progression et de vous motiver.

Les tenir dans la durée

Si vous avez suivi les étapes précédentes à la lettre, vous avez mis toutes les chances de votre côté pour y arriver. Voici cependant quelques astuces:

Que ce soit de la famille ou des proches, annoncez-leur vos résolutions. Encouragez-les à vous les rappeler si nécessaire. Cela vous donnera la “petite pression” supplémentaire, parfois nécessaire.

Tenez un carnet de bord. Notez vos avancées. N’hésitez pas à célébrer les petites victoires. Si vous rêvez par exemple de vous offrir un nouveau bien, dites-vous que vous le ferez uniquement quand vous aurez atteint avec succès la prochaine étape de votre plan d’action.

Convertissez vos contraintes en plaisir. C’est souvent le cas pour ceux qui reprennent le sport mais c’est applicable à beaucoup d’autres domaines, une fois que l’habitude est prise, ce qui demandait un effort au début devient rapidement une source de satisfaction.

Si vous souhaitez avoir d’autres méthodes pour réussir à tenir vos bonnes résolutions, cet article fait partie de l’événement inter-blogueurs “Votre meilleure astuce pour vous appliquer vos bonnes résolutions” du blog Des Livres Pour Changer de Vie. Vous y trouverez entre-autre un article sur le concept du Personal MBA, article intéressant si vous êtes dans une dynamique d’amélioration.