Plus efficace avec MarkDown

Le Markdown est un langage inventé par John Gruber à la base pour le web mais qui peut aussi être utilisé pour beaucoup d’autre choses.
Je l’ai découvert il y a quelques temps, pour écrire des articles de blog (Ce blog est intégralement écrit en MarkDown par exemple).
Au fur et à mesure j’ai commencé à l’utiliser dans un contexte professionnel, pour écrire tout type de documents, du mail un peu structuré au rapport beaucoup plus conséquent.
Une des conséquence de ce changement d’outil fut la rapidité de rédaction. Je me suis surpris à mettre jusqu’à 50% en temps en moins pour écrire certains documents.
Plus surprenant encore la qualité de mes écrits s’était améliorée.

Facile à apprendre

Le grand avantage de MarkDown c’est sa simplicité. Utilisez-le pour écrire un document et vous le maitriserez. Simple ne veux pas dire limité, il convient à a majorité des textes.

Concentrez-vous sur le contenu

L’autre bénéfice du MarkDown c’est que vous vous concentrez sur votre écrit. Rien ne vient perturber le processus créatif.

La majorité des applications permettant d’écrire en MarkDown sont zen voire dépouillées. Seul votre texte a de l’importance, le logiciel se fait oublier.
La plupart proposent également un mode plein écran où rien de vient vous interrompre.
La mise en forme (sémantique) se fait au clavier, pas besoin d’allers-retours incessant entre le clavier et la souris.
Résultat rien de parasite votre écriture qui est plus rapide et de meilleure qualité.

Facile à sauvegarder et à échanger

Le MarkDown est un format texte dans sa plus simple expression. Vous pouvez le lire avec n’importe quel logiciel, sous MAC, Windows, Linux, … Pas besoin de convertisseur.
Cela signifie également une taille minimale, facile à sauvegarder ou à envoyer par email.

Mon Workflow

Dès que je dois écrire un texte un peu structuré (titres, listes, …) je commence à écrire en MarkDown puis converti en RTF si je dois envoyer par email ou en .docx sinon. Une fois au format Word, j’utilise un modèle qui me met automatiquement en forme l’ensemble de mon document et me permet soit de le garder au format Word, soit de le convertir en PDF pour distribution.

Cela peut paraitre des étapes supplémentaires plutôt que de tout faire dans le même logiciel. Au final le temps de rédaction est réduit ET le temps de mise en forme aussi. Que celui qui n’a jamais perdu patience à essayer de mettre en forme un document Word lève la main.
N’attendez pas pour l’essayer. Passé une déstabilisation initiale provoquée par le minimalisme du système, j’en connais peu qui sont revenus en arrière.