Comment rentrer plus tôt à la maison le soir

Changer d’état d’esprit

On reste souvent tard le soir en raison de la pression sociale de l’entreprise. On en veut pas être le premier à partir à la fin de la journée. La peur d’être mal vu sûrement.
Il faut réussir à considérer le fait de faire de la présence comme n’étant pas un facteur de réussite. Attention cela ne veut pas dire partir dès que l’heure arrive mais ne pas rester juste pour être là.
Dites-vous bien que la majorités des personnes sont comme vous, elle trouvent stupides de rester sans apporter de valeur et préféreraient bien faire autre chose.
Dans certaines entreprises, toutefois cela fait partie des règles de rester tard le soir. Posez-vous alors la question si cela est fait pour vous sur du long terme et si cela n’aboutira pas à des frustrations.

Sachez enfin que l’on n’est jamais productif sur des journée de plus de dix heures. La vie professionnelle n’est pas un sprint, c’est un marathon. Le but est de s’épanouir dans la durée, pas de faire un burn-out.
L’état d’esprit est le point le plus important. Tant que vous culpabiliserez de partir plus tôt, vous n’y arriverez pas.

Soyez efficace

Cela parait bête, mais si vous êtes lent et mal organisé, il vous sera impossible de tenir vos objectifs dans des journées normales.
Identifiez où vous perdez du temps, quelles sont les tâches répétitives, celles que vos repoussez de jour en jour et qui vous polluent l’esprit.
On arrive à faire comprendre aux autres que le fait de ne pas faire de la « présence » est possible uniquement si l’on atteint ses objectifs. Si ce n’est pas le cas, il est dur de maintenir sa crédibilité.

Apprenez à dire non

Corollaire d’être plus efficace, on va probablement vous donner plus de tâches. Apprenez à dire clairement quand ce n’est pas pour vous.
On veux souvent être gentil et/ou bien vu mais c’est une position risquée. Il est important quand on dit oui, de préciser le caractère exceptionnel.
Entre la demande d’un collègue et celle d’un hiérarchique, la latitude n’est pas la même.
Quelques règles que j’applique:

  • Ne laissez pas quelqu’un dans l’ennui. Vous apprécierez qu’il en fasse de même avec vous si besoin.
  • Si la demande sort réellement du cadre de vos fonctions, rappelez-le gentiment.
  • Répondez à la demande par une proposition d’alternative.

Montrez que vous n’avez pas besoin de plus de temps

Atteignez vos objectifs voire dépassez les. Apportez la culture de l’efficacité plutôt que de la présence.
La plupart d’entre-nous sont pour rentrer plus tôt et pouvoir faire d’autres activités favorisant l’épanouissement. Nous sommes tous acteur à ce niveau. Soyez le premier à montrer que l’on peut être efficace sans passer la nuit au bureau.