Astuces pour négocier son salaire

Outre votre état d’esprit, la vie que vous vivez dépend en grande partie de vos revenus. Même si l’argent de fait pas tout il est important de ne pas se brader et de négocier au mieux son salaire.

Tout d’abord négociez!

Cela peut paraitre la base mais lorsque on sur propose un salaire qui semble leur convenir, beaucoup de personnes disent directement oui, sans chercher à négocier. Gardez à l’esprit que même 1000 euros (qui se négocient facilement) sur un salaire annuel va vous donner presque 100 euros en plus par mois.

Ne commencez jamais par dire combien vous voulez

Si votre recruteur demande combien vous voulez, faite en sorte de l’amener à vous communiquer la fourchette dont il dispose. Cela vous permettra de viser la borne supérieure. Cela ne vous dispense pas de vous renseigner avant sur les salaires moyens pour le poste pour avoir votre propre idée. Si vous avancez un salaire en premier, le risque est grand de mal viser et d’essuyer soit un refus sois être perdant.

Montrez ce que vous donner en échange

Les recruteurs sont comme tout le monde. Ils ont peur de faire le mauvais choix. Comprenez quels sont les réels challenges du postes et les risques liés. Rassurez votre recruteur en lui montrant que vous êtes la bonne personne. Créez chez lui les conditions pour qu’il ne veuille pas vous laisser filer et qu’il fasse des concessions.

Négocier au maximum à l’embauche

Il est toujours beaucoup plus simple de négocier à l’embauche qu’après. Dit autrement, il faut en général plusieurs années après l’embauche pour arriver à avoir autant qu’en dix minutes d’entretien d’embauche. Il est primordial de ne pas bâcler cette étape à l’embauche. Dans le cas contraire c’est un retard que l’on ne rattrape jamais.

Entrainez-vous en cas de refus

Qu’est ce que vous allez dire si l’on vous répond “ce n’est pas possible” sans que cela ait l’air d’une défaite ou de négociation de marchands de tapis? Trop de monde s’arrête au moindre refus. Pensez à continuer la conversation avec des phrases telles que “Qu’est ce que vous pouvez donc proposer?”

Pensez plus large que le salaire seul

Tickets restaurant, voiture de fonction, il y a d’autres avantages qui sont parfois plus simples à négocier que le salaire. Commencez cependant toujours par le salaire et quand vous vous rendez-compte que plus rien n’est possible à ce niveau, regardez quelles sont les alternatives.